Moisson 2017

La moisson 2017 est terminée.

Il aura fallu 3 semaines éprouvantes pour en venir à bout. En effet, les conditions météorologiques ne nous ont rien épargnés. La pluie et l’humidité ont été nos ennemis durant ces 3 semaines, nous obligeant souvent à écourter les journées de travail ou encore nous empêchant de battre pendant plusieurs jours.

Rappelons que la qualité du grain est directement liée à son taux d’humidité. Dès lors, après la moindre pluie ou rosée inopportune, il faut attendre que le grain sèche et que son humidité soit de nouveau optimale.

Le mauvais temps est celui qui dure !

Malgré cet adage, le beau temps est important en période de moisson. Pour fournir les consommateurs en céréales de qualité, nous devons respecter un cahier des charges pour la récolte et garantir la pérennité de la récolte lors du stockage pour une année, voire plus.

Le paramètre principal qui déclenche la récolte, au-delà du fait que le champ doit être mûr, c'est l'humidité du grain. Le soleil et le vent sont les plus efficaces pour réduire cette humidité.


 

La moissonneuse batteuse récolte et collecte les grains, les tracteurs avec leur benne transportent les grains à la ferme ou directement à la coopérative pour stocker durant l'hiver.

 

Moisson 2017 3
Moisson 2017 2
Moisson 2017 4

Les premiers jours se sont déroulés sous le soleil !

Une journée type de moisson commence à 8 heures, le planning est serré et bien réglé.

Il faut nettoyer la poussière de la veille, graisser les pièces mécaniques, vérifier les niveaux d'huile... ménage et mécanique !


Une fois que le soleil et le vent ont fait leur travail, nous pouvons retourner dans les champs.
C'est parti jusqu'à la tombée de la roséedans la nuit.

Moisson 2017 1
Moisson 2017 8

La deuxième partie de la moisson fut, cette année, marquée par des horaires de travail très tardifs,


car l’humidité du grain devenait souvent optimale en milieu d’après-midi,


nous commencions donc plus tard que prévu et finissions souvent très tardivement dans la nuit.

Parfois, les conditions se sont compliquées comme dans notre petite vidéo prise dans la nuit et la poussière !

La moisson est pour nous la conclusion d'une année.
Nous obtenons le résultat d’une année de travail en une dizaine de jours intenses mais passionnants.

Ce n'est pas la fin de l'année mais bien le début. C'est le lancement d'une nouvelle saison, une fois tous les champs récoltés, nous lançons les déchaumages, les apports d'engrais et les nouveaux semis.

Petit point sur les déchaumages : ils ont pour objectif de retravailler le sol qui s'est compacté durant l'année. Cela permet également de pratiquer le faux semis, nous provoquons ainsi la germination des graines présentent en surface et lors du déchaumage suivant, elles sont détruites. Cela permet de réduire le stock de graines, de mauvaises herbes et au moment du semis de limiter les désherbages.
C'est la période des engrais de fond. Il faut être conscient que cultiver un sol et exporter une culture, c'est exporter ce que la plante a prélevé pour sa croissance. Pour pouvoir recommencer l'année suivante, nous devons compenser cette exportation par l'apport d'engrais.

Vient ensuite le mois de septembre et les premiers semis. Notre prochain article sera consacré au semis de colza.

 

 

Malt Picardie Thieux Oise Maltage spécialité Picarde Brassage Bière artisanale artisanal bière Madein60 Ferme du Tilloy Du champ à la chope

Logo f 08

L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation d'alcool est vivement déconseillée aux femmes enceintes.
La vente d'alcool à des mineurs de moins de 18 ans est interdite.
En accédant à nos offres, vous déclarez avoir 18 ans révolus.